Financer sa formation

Accueil / Se former au CLPS / Financer sa formation

COMMENT FINANCER SA FORMATION ?

Il existe plusieurs financeurs et de nombreux dispositifs de financement selon votre situation et la formation que vous envisagez. Vous avez un projet de formation ? Nos conseillers formation CLPS dédiés vous accompagnent :

  • Ils vous informent sur les pré-requis, l’organisation et les conditions de réussite de la formation et sur les débouchés lors de réunions d’information.
  • Ils vous conseillent en entretien individuel pour faire le point sur la validation de votre projet professionnel et de formation en évaluant votre motivation et vos acquis.
  • Ils vous guident pour le montage administratif et financier de votre projet de formation selon votre situation.

Financer votre formation avec votre compte personnel de formation-cpf

Pour les salariés du secteur privé, demandeurs d’emploi, travailleurs non-salariés et indépendants, le CPF est un compte crédité automatiquement chaque année de 500 ou 800 € en fonction de votre niveau de qualification (plafonné à 5000 ou 8000 €). Cette somme sert à financer à tout moment la formation à une certification professionnelle « éligible » (formation certifiante, certificat CléAbilan de compétencesVAE et accompagnements à la reprise ou création d'entreprise) de deux manières possibles :

- Par vous-même : simple et rapide, vous recherchez et achetez votre formation sur l'application moncompteformation après avoir créé votre compte et vérifié vos droits acquis. Pôle emploi ou votre employeur peuvent financer le reste à charge de votre formation si vous n’avez pas assez sur votre compte CPF.

- Par un organisme financeur qui mobilisera votre CPF avant son propre financement (Transitions pro pour les projets de transition professionnelle...).

Pour vérifier votre projet professionnel avant d’engager votre achat de formation, prenez conseil auprès d’un conseiller en évolution professionnelle (CEP).

Mon compte remplacement
Les chiffres clés du CPF

Un peu d’histoire… Le CPF monétisé en euros a été mis en place le 1er janvier 2019 suite à la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » après « transformation » des heures CPF précédemment cumulées. Depuis 2015 le CPF remplaçait déjà le DIF, droit individuel à la formation.

Attention : Vos heures cumulées dans le cadre de l’ancien DIF (droit individuel à la formation avant 2015) doivent être déclarées sur la plateforme moncompteformation avant le 30 juin 2021 pour être « transformées » en euros sinon elles seront perdues.

 

Financement des formations pour les demandeurs d’emploi 

Les formations de la région bretagne

La Région Bretagne finance plusieurs types de formations dans le cadre du pacte régional d’investissement dans les compétences* et apporte une aide financière pour permettre aux demandeurs d'emploi de :

Trouver son orientation professionnelle ou développer ses compétences clés avec la gamme Prépa
Se former pour obtenir une certification avec la gamme Qualif'emploi

Voir nos formations diplômantes pour chaque filière dans le menu.

Vous pouvez bénéficier d'une aide financière à la formation professionnelle de la Région Bretagne. En savoir +

Explication en image : 

* Comprendre le pacte régional d’investissement dans les compétences :
En France, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion délègue la gestion budgétaire et la mise en oeuvre de la politique de formation professionnelle des demandeurs d’emploi aux régions. Le pacte régional d’investissement dans les compétences 2019-2022 en Bretagne a pour objectif de former 91 000 personnes sur 4 ans pour un budget de plus de 572 M€ (216 M€ par l’État et 356 M€ par la Région).

Ce pacte est la déclinaison en région du Plan d'Investissement dans les Compétences piloté par le ministère du Travail. Son ambition à l’horizon 2022 : former 1 million de demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et 1 million de jeunes éloignés de l’emploi et accélérer la transformation du système de formation professionnelle.

Les formations de la région pays de la loire 

La Région Pays de la Loire développe également ses propres dispositifs de formation et d’orientation des demandeurs d’emploi. En savoir +

Le CLPS dispense des formations à Nantes et Saint-Nazaire, pour certaines en partenariat avec d’autres organismes de formations.

 

Les actions de pôle emploi pour favoriser la formation et l’employabilité 

Pôle emploi participe à la formation des demandeurs d’emploi en complément des dispositifs des régions :

- En développant des dispositifs permettant aux demandeurs d’emploi de valoriser leurs compétences et d’être accompagné dans leur recherche d’emploi.
 
- En organisant des Actions de Formation Conventionnées (AFC) selon les besoins en compétences décelés dans les bassins d'emploi

- En co-finançant des formations Préparatoires Opérationnelles à l’Emploi Collectives (POEC) en partenariat avec les employeurs, les branches professionnelles ou les OPCO (opérateurs de compétences). Ces actions permettent à plusieurs personnes inscrites à Pôle emploi d’acquérir en quelques semaines les compétences nécessaires pour occuper des emplois pré-identifiés. C’est donc le gage d’une insertion professionnelle réussie.

- En attribuant une Aide Individuelle à la Formation (AIF) pour prendre en charge totalement ou partiellement les frais pédagogiques de projets de formation non pris en charge par d’autres organismes.

- En finançant le reste à charge d’une formation éligible au CPF achetée par un demandeur d’emploi n’ayant pas suffisamment sur son compte personnel de formation.

Renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.

 

Financer la formation des salariés du secteur privé


Vous voulez quitter votre secteur d’activité ? Vous voulez exercer un métier qui vous corresponde mieux ? Lassé de votre emploi, vous avez envie de rebondir ? Vous êtes peut-être comme 55 % des français* qui déclarent vouloir se reconvertir mais qui ne concrétisent pas leur projet ! Au CLPS, nos conseillers formation vous accompagnent dans toutes les phases de votre projet de reconversion… Contactez-nous
* Source : étude en ligne de nouvelleviepro.fr en 2019 auprès de 2083 actifs français âgés de 18 à 64 ans.

Pour changer de métier

Pour changer de métier et suivre une formation certifiante, salariés en CDI, en CDD ou intérimaires peuvent faire une demande de CPF-Projet de transition professionnelle (CPF-PTP) auprès de Transitions pro (ex-Fongecif). Outre l’autorisation de votre employeur concernant votre absence pendant la formation, des conditions liées à la cohérence de votre projet de reconversion, aux perspectives d'emploi, à la durée en poste... sont étudiées par une commission paritaire. Celle-ci se prononce quant à la prise en charge des coûts pédagogiques de votre formation et de votre rémunération pendant la formation à la place de votre employeur (1800 dossiers reçus en 2019 en Bretagne). En savoir +

Si vous envisagez de démissionner, les dispositifs de la Région Bretagne ou de Pôle emploi vous sont maintenant accessibles pour changer de métier sous conditions :
- cumuler au moins 5 ans d'activité continue.
- être suivi par un conseiller en évolution professionnelle.
- obtenir l'avis favorable de Transitions pro quant au caractère réel et sérieux de votre projet de reconversion professionnelle.
- avoir l'accord final de Pôle emploi quant à votre indemnisation et au financement de votre formation... En savoir +

Pour faire valoir ce droit, avant de démissionner, renseignez-vous auprès d'un conseiller en évolution professionnelleEn savoir +

Pour évoluer ou renforcer ses compétences

Pour évoluer, actualiser ou renforcer vos compétences, vous pouvez solliciter le plan de développement des compétences de votre entreprise (qui remplace le plan de formation) ou, dans le cadre de l'alternance, bénéficier d'une période d'apprentissage ou d'un contrat Pro A, dispositif de reconversion ou de promotion par alternance. Parlez-en à votre employeur.


Pour rebondir après un licenciement

Dans le cadre d’un plan de licenciement pour raison économique, vous pouvez aussi bénéficier d’un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) ou d’un Congé de reclassement dans le cadre d'un plan de départ volontaire.


Pour être accompagné après une RQTH

Pour vous accompagner après une reconnaissance en qualité de travailleur handicapé (RQTH)l’Agefiph, association pour l’emploi des personnes handicapées, peut également financer tout ou partie de votre formation pour vous reconvertir, pour booster la recherche d’un nouvel emploi ou tout autre projet de formation.

 

La formation des salariés du secteur public

Les salariés du secteur public peuvent bénéficier de dispositifs spécifiques de financement de leur formation :

  • Pour les militaires en reconversion, le Congé formation Défense mobilité.
  • Pour les salariés de la fonction publique d’État, les agents territoriaux ou de la fonction publique hospitalière titulaires ou non, le Congé de formation professionnelle (CPF-Public).

Renseignez-vous auprès de votre employeur.

 

COMPRENDRE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE EN FRANCE

Pour faciliter l'accès à la formation professionnelle en France, le ministère du Travail a initié une réforme profonde avec la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » promulguée le 5 septembre 2018 et entrainant de nombreuses nouveautés :

  • Plateforme d’achat autonome de formation avec les euros cumulés sur le compte personnel de formation (CPF) disponible pour tous, et gérée par la Caisse des dépôts et consignations.
  • Nouveaux opérateurs du Conseil en évolution professionnelle pour les salariés et les travailleurs indépendants
  • Regroupement des OPCA en 11 OPCO (opérateurs de compétences des branches professionnelles) qui financent l’apprentissage et la professionnalisation et accompagnent les PME pour définir leurs besoins en formation.
  • Création de France Compétences, nouvelle structure qui depuis le 1er janvier 2019 assure le financement, la régulation et l’amélioration du système de la formation professionnelle et de l’apprentissage en France.
  • Mutation des Fongecif en Transitions pro qui informe le public sur l’accès à la formation, gère les projets de transition professionnelle des salariés, analyse les besoins en emploi et en qualification, assure le suivi des conseils en évolution professionnelle (CEP) et de la qualité des actions de formation...

En outre, le ministère du Travail délègue la gestion budgétaire et la mise en oeuvre de la politique de formation professionnelle des demandeurs d’emploi aux régions qui déclinent le Plan d'Investissement dans les Compétences en Pacte régional d’investissement dans les compétences.