Les types de formation

Accueil / Se former au CLPS / Les types de formation

LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

La formation professionnelle continue

La formation continue correspond à la formation des personnes sorties du système scolaire (on parle alors de formation initiale). Les apprenants sont alors « stagiaire de la formation continue » et ne sont pas « étudiants ».

Il s’agit du processus d'apprentissage qui permet à un individu d'acquérir des savoirs et savoir-faire à visée professionnelle, qu’il soit professionnel salarié ou demandeur d'emploi, jeune ou adulte ; C’est donc un outil pour se former tout au long de sa vie professionnelle :

  • La formation professionnelle continue permet aux personnes qui sont déjà dans la vie active de pouvoir continuer à se former pour améliorer leurs compétences et s'adapter aux nouvelles technologies, pratiques ou méthodes appliquées en entreprise.
  • Elle permet également aux personnes d’envisager une reconversion professionnelle.

Les méthodes d’apprentissage en formation professionnelle continue sont adaptées aux adultes : elles privilégient l’implication des apprenants lors de recherche, de travaux, de projets tout en mixant cas pratiques, apports théoriques et souvent périodes de stage en entreprise.

 

SE FORMER POUR QUEL OBJECTIF ?

Formation qualifiante ou certifiante, formation de remise à niveau ou de perfectionnement, construction d’un [nouveau] projet professionnel, la formation professionnelle peut répondre à plusieurs objectifs :

Renforcer ses compétences, se perfectionner

Avec les évolutions technologiques et réglementaires, les actifs doivent régulièrement se mettre à niveau sur des gestes ou compétences techniques ou améliorer leurs compétences clés. Ce type de formation d’une durée de quelques jours à quelques semaines, fait l’objet d’une attestation à l’issue de la formation.

Acquérir de nouvelles compétences, apprendre un nouveau métier

Pour changer de métier ou acquérir de nouvelles compétences, obtenir un diplôme ou une certification constitue un atout essentiel pour sécuriser sa vie professionnelle. Une formation diplômante (on dit aussi qualifiante ou certifiante) dure généralement plusieurs mois et fait l’objet à la fin d’un examen donnant lieu à une validation officielle et reconnue.
Acquérir de nouvelles compétences, apprendre un nouveau métier



3 familles de validations

  • Les diplômes de l’Éducation nationale : CAP, BEP, BAC…
  • Les titres reconnus et inscrits au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles), dont les titres professionnels délivrés par le ministère du Travail.
  • Les certificats de qualification professionnelle (CQP) délivrés par les branches professionnelles.

7 niveaux de qualification

Les validations ou certifications sont classées en niveaux de qualification qui permettent de se positionner par rapport au marché de l’emploi. Ainsi, le titulaire d’un titre répertorié au niveau 5 (ex niveau III suite au changement de 2019) est supposé apte à occuper une fonction nécessitant les connaissances et les compétences correspondant à un diplôme de niveau bac+2.

  • > Niveau 1 (ex niveau VI)
    Sortie du système scolaire en cours de 1er cycle de l’enseignement secondaire (de la 6e à la 3e).
  • > Niveau 2 (ex niveau V bis)
    Abandon en cours de CAP ou BEP avant la dernière année.
  • > Niveau 3 (ex niveau V)
    CAP ou BEP,
    OU sortie de 2nd cycle général et technologique avant la dernière année.
  • > Niveau 4 (ex niveau IV)
    Bac général, technologique ou professionnel, BP, BT ou équivalent,
    OU abandon des études supérieures sans diplôme.
  • > Niveau 5 (ex niveau III)
    Diplôme de niveau bac+2 : DUT, BTS, écoles des formations sanitaires ou sociales…
  • > Niveau 6 (ex niveau II)
    Diplôme de niveau bac+3 ou 4 : licence, maîtrise ou équivalent.
  • > Niveau 7 (ex niveau I)
    Diplôme de niveau égal et supérieur à bac+4 ou 5 : master, doctorat, diplôme de grande école…

 

 Faire reconnaître ses compétences avec la VAE


Faire reconnaître ses compétences avec la VAE

La validation des acquis de l’expérience ou VAE consiste à faire certifier par une autorité compétente, que certaines de vos connaissances et compétences acquises durant votre vie professionnelle ou extra-professionnelle permettent d’obtenir un diplôme ou toute autre qualification inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).

Une seule condition : avoir exercé, de façon continue ou pas, des activités professionnelles, extra-professionnelles ou bénévoles, en rapport avec la qualification visée pendant au moins 1 an.

Le CLPS vous accompagne pour construire votre dossier de VAE, préparer le jury et vous conseiller sur la suite de parcours en cas de validation partielle.

En savoir + sur l’accompagnement VAE au CLPS.

En savoir + sur le site du ministère du Travail.

 

 Faire le point sur sa vie professionnelle


La formation peut aussi prendre la forme d’un accompagnement pour faire le point sur sa vie professionnelle. Que l’on soit en poste ou en recherche d’emploi, qu’elle soit sa situation, à tout moment de sa vie on peut s’interroger sur son parcours professionnel, construire ou valider un nouveau projet de métier ou envisager une évolution de carrière.

De nombreux dispositifs d’orientation professionnelle existent selon les situations dont le bilan de compétences plutôt destiné aux salariés en poste.

Vous pouvez aussi bénéficier d’un Conseil en évolution professionnelle (CEP) gratuit. En savoir +

Faire le point sur sa vie professionnelle

 

SE FORMER EN ALTERNANCE

se former en alternance

Les formations en alternance permettent d’aborder régulièrement les apprentissages théoriques dans les situations réelles rencontrées en entreprise. 1 ou 2 jours par semaine en centre de formation, 3 jours toutes les 2 semaines ou 1 semaine par mois… le rythme de l’alternance est variable selon l’organisation de la formation et les attentes des employeurs.

La durée des temps en entreprise est alors beaucoup plus importante que dans le cadre de formation avec périodes de stage d’application. Surtout, l’alternance est organisée sur un rythme hebdomadaire ou mensuel régulier entre période en centre de formation et période en entreprise.

3 contrats en alternance

Trois types de contrats en alternance existent et se distinguent par leurs modalités de formation et la situation des personnes éligibles :

  1. Contrat d'apprentissage  en savoir +
  2. Contrat de professionnalisation  en savoir +
  3. Contrat Pro A, dispositif de reconversion ou de promotion par alternance des salariés en poste  en savoir +

Les formations en alternance du CLPS

Le CLPS, présent depuis de nombreuses années sur le champ des contrats de professionnalisation et périodes de professionnalisation (ex. Pro A) dans les métiers de la restauration dans l’établissement CLPS à Brest et de la propreté à Saint-Brieuc, est centre de formation des apprentis (CFA) depuis janvier 2020 et propose de former des apprentis :

Les formations en alternance du CLPS

FORMATION PRÉSENTIELLE, À DISTANCE OU MIXTE (BLENDED) ?

La formation professionnelle peut s’organiser selon 3 modalités :
  • Formation en présentiel
    L’apprenant est présent en centre de formation ou sur tout autre lieu (par exemple en entreprise dans le cas des formations intra-entreprise des salariés) pour suivre une formation à l'emploi du temps régulier.
  • Formation à distance
    L’apprenant participe à distance à la formation sur une plateforme de formation en ligne par exemple. On distingue la formation à distance synchrone avec un formateur disponible sur des plages horaires bien définies et avec d’autres apprenants éventuellement, de la formation à distance asynchrone où l’apprenant suit les apprentissages sur la plateforme de façon autonome sans plage horaire particulière.
  • Formation mixte (ou blended)
    Elle consiste en une organisation mixant des temps de formation présentielle et des temps de formation à distance.

La mise en oeuvre d’une action de formation tout ou partie à distance doit prévoir :

  • une assistance technique et pédagogique appropriée pour accompagner l’apprenant dans le déroulement de son parcours de formation ;
  • une information claire sur les activités pédagogiques à effectuer à distance et leur durée moyenne ;
  • des évaluations régulières pour valider les apprentissages acquis à chaque étape du parcours de formation.
Formation en présentiel